publié le : 27-06-2011

Une première équipe de 25 dockers travaillant à Fos-sur-Mer achève une formation de conducteur d’engins. Dès le mois prochain, ils pourront manoeuvrer les portiques du terminal conteneurs, poste qui était jusqu’ici uniquement attribué aux portiqueurs du port. Dans le cadre de la réforme portuaire, ces personnels sont maintenant détachés au sein d’opérateurs privées de manutention et, avec les dockers, placés sous un commandement unique. Grâce à l’entrée en vigueur de la réforme, les manutentionnaires entreprennent donc de rendre leur personnel plus polyvalent pour répondre aux besoins du marché. « Nous donnons de la qualification aux gens pour venir aider sur les portiques. L’objectif est de garantir le service aux clients », explique Christian Paschetta, patron de la GMP et président de l’Union Nationale des Industries de la Manutention (UNIM). La polyvalence ne touche toutefois que les dockers, qui pourront notamment, durant les vacances estivales, remplacer les portiqueurs. Ces derniers, statutairement, demeurent uniquement portiqueurs.