publié le : 09-02-2012

OMG travaille depuis près de trois ans à la mise au point d’un chariot automatisé (AGV pou Automated Guided Vehicle) qui devrait être lancé commercialement dans le courant de l’année 2012. La preuve nous vient des antipodes : le constructeur italien vient déjà de réaliser pour un des clients de son partenaire Komatsu Australie une machine très spécifique, à la fois en version manuelle... et AGV. Il s’agit d’un engin développé sur la base d’un préparateur de commande, sans longeron, d’une capacité résiduelle de 1.500 kg à 800 mm d’élévation. Avec la particularité d’être doté de fourches ultra longues de 2.400 mm et de posséder un axe de giration très court et un CDG de 1.200 mm, ce qui signifie qu’il est capable de porter des charges dont le centre de gravité se trouve à 1,2 m du bord de son tablier. Normal, si l’on peut dire, puisque ce chariot de l’extrême a été conçu pour décharger par le côté d’un camion deux palettes à la fois, d’une longueur de 1.200 mm chacune. Une fois déchargée, cette paire de palettes est déposée sur une aire de stockage intermédiaire où elle est récupérée par un chariot similaire, mais doté cette fois d’un système AGV, qui emmène sa charge sur une deuxième aire de stockage sans aucune intervention d’opérateur ou de manutentionnaire. « Grâce au savoir-faire d’OMG, cette application AGV a permis au client de franchir un nouveau cap dans la modernisation de son exploitation. Elle ne nécessite pas une grosse infrastructure de mise en place, ni de gros moyens financiers pour son installation » déclare Frédéric Gueguen, Président d’OMG France